Covid-19 - Ensemble contre la violence

Le confinement mis en place par le Gouvernement depuis le 30 octobre 2020 pour endiguer la pandémie de Covid-19 constitue un facteur aggravant pour les femmes et leurs enfants victimes de violences. 

Mise à jour le 17/11

-----------------------------------------

✅ Rappel des dispositifs d’alerte et de secours :

Ce contexte sanitaire inédit constitue un facteur aggravant pour les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants lorsqu’ils sont confinés avec leurs agresseurs. Il est important de rappeler que l’ensemble des différents dispositifs d’alerte et de secours sont actifs et opérationnels pour écouter, secourir et protéger les personnes victimes de violences à l’intérieur du foyer.

Si elles se sentent en danger, les femmes peuvent quitter leur domicile avec leurs enfants à tout moment, et ce sans devoir disposer d’une attestation de déplacement. Les policiers et les gendarmes ont été formés à ces situations d’urgence.

En cas d’urgence et de danger immédiat :

Pour un conseil, une orientation ou signaler un fait de violences :

Téléchargez la fiche récapitulative des dispositifs d’aide, de secours et d’accompagnement 

 

✅ Dispositif « alerte pharmacie » :

Depuis le confinement, les personnes victimes ont également la possibilité de se signaler, à tout moment et sans attestation, auprès de leur pharmacien qui contactera les forces de l’ordre. Chaque victime ou chaque proche de victime (familles, amis, voisins, collègues, etc.) peuvent en effet alerter un pharmacien à tout moment.

Afin de prendre en charge au plus vite les victimes, les forces de police et de gendarmerie ont reçu consigne du ministère de l’Intérieur d’intervenir en urgence pour les appels provenant des pharmacies.

 

✅ Mise en place d’un partenariat avec Uber :

Jusqu’au 31 mars 2021, Uber propose 2 000 courses gratuites mises à disposition de la Fédération nationale solidarité femmes en charge du 39 19 afin de mettre à l’abri les femmes victimes de violences en situation d’urgence.

Une première expérimentation de ce type avait été menée durant la période de confinement entre mars et juin 2020.

-----------------------------------------

✅ La plateforme de signalement des violences, arretonslesviolences.gouv.fr, est accessible tous les jours, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
✅ Le numéro 3919 « Violences femmes info » l’est également.
✅ Les victimes peuvent continuer à appeler le 17 (114 par SMS) en cas d’urgence pour permettre l’intervention de la police.
✅ Enfin, le Centre national d'information des droits des femmes et de la famille (CIDFF) reste accessible le matin au 01 30 74 21 01.

➡ Retrouvez les services disponibles dans les Yvelines en suivant ce lien.

Contre les violences intrafamiliales, la CAF des Yvelines se mobilise à vos côtés :

CAF DES YVELINES PARCOURS ATTENTIONNE VIF

Format: PDF

Poids: 840,97 ko

 

AfficheSensibilisationVIF