Cadre de vie

Logements

En 1975, Fontenay comptait 14 279 habitants. Aujourd’hui, les 13 105 Fontenaysiens ne suffisent pas à faire vivre les commerces de proximité et les écoles, et à optimiser les équipements. Comme dans beaucoup de communes, la pénurie de logements a obligé de nombreux jeunes à s’éloigner vers des départements limitrophes. Les projets de construction devraient permettre de retrouver cette population qui participe à la vitalité de la commune.

Face à cette problématique, la municipalité a réalisé un effort sans précédent :

  • Le logement fait l’objet, à Fontenay-le-Fleury, d’un Contrat de développement de l’offre résidentielle (Cedor) signé avec le Conseil Général,
  • La loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain), votée en 2000, impose un quota de logements sociaux de 20 à 25% dans les communes de plus de 3 500 habitants. À ce jour, la commune de Fontenay-le-Fleury dispose de 24.52% de logements sociaux,
  • La municipalité est aussi attachée à permettre aux copropriétés existantes de se rénover et de se moderniser. La réhabilitation complète des 530 logements de l’Immobilière 3F a précédé l’importante opération d’amélioration de l’habitat (Opah) pour la Résidence Debussy (365 logements),
  • Enfin, la Ville a encouragé l’accession sociale à la propriété en négociant avec certains bailleurs sociaux de la ville. La mise en vente de logements a permis aux locataires occupants d’accéder à la propriété dans des conditions financières particulièrement intéressantes (le mail Beaumarchais, la résidence rue Poussin, le 14 avenue Schweitzer et le 2 avenue Claude Debussy).

Le logement en Île-de-France

La question du logement n’est pas une problématique exclusive à Fontenay-le-Fleury. Pour beaucoup de Franciliens, il s’agit d’une préoccupation majeure. À une demande forte correspond une offre faible, ce qui fait augmenter fortement les prix. Les listes d’attente pour les logements s’allongent, les propriétaires hésitent à louer. Les primo-accédants s’éloignent des centres-villes et de leur emploi, ce qui induit des problèmes de transport... Une politique de construction de logements peut résoudre ces difficultés.

Les demandes de logement social

La mairie de Fontenay-le-Fleury a opté pour être lieu d’enregistrement au numéro unique régional des demandes de logement social.
À ce titre, c’est le Centre communal d'action sociale qui reçoit les usagers, sur rendez-vous, et enregistre les dossiers de demande de logement sur le portail régional. Ce nouveau système d'enregistrement est consultable par la Préfecture, les bailleurs sociaux et les guichets enregistreurs d'Île-de-France. Grâce au partage des données, les différents organismes (sauf la Préfecture) ont la possibilité de modifier la demande des intéressés.

Les logements sont attribués par une commission logement propre à chaque bailleur social (organismes HLM).

Les logements sociaux de la ville sont répartis par " réservataire " : 16% à la commune et à la Communauté d'agglomération de Versailles Grand Parc, 25% à la Préfecture et 59% à Action logement et aux différents ministères.

Le formulaire de demande de logement social est téléchargeable ici.

La SNI : un interlocuteur pour la location et l'achat

Filiale immobilière d'intérêt général de la Caisse des dépôts, le groupe SNI propose, rue César Franck, de nombreux logements, du T1 au T3, en location ou à la vente à des prix attractifs.
Pour tout renseignements, vous pouvez contacter le service Logements en Mairie au 01 30 14 33 45.