Le mot du Maire

Depuis 2 ans, l’État annonce réduire la dépense publique et ses déficits. 

Richard RIVAUD

Dans la réalité 50 % de cette réduction a consisté tout simplement à diminuer les dotations versées aux collectivités territoriales et à leur transférer des charges nouvelles sans aucune ressource en contrepartie.
Notre commune de Fontenay-le-Fleury se retrouve ainsi privée de 8 % de ses recettes soit 1,4 millions d’euros.
Malgré un contexte budgétaire contraint, nous :

La marge de manœuvre dégagée permet ainsi de continuer à agir pour garantir la qualité de vie et préserver le confort des familles.
 Ce 3e numéro de la Lettre du Maire vous présente les principales réalisations de cette année et quelques-uns des futurs projets qui seront lancés en 2016-2017 avec zéro euro d’impôt de plus.
Fidèles à nos engagements, pour tous les Fontenaysiens, notre équipe a à cœur de servir la collectivité en toute responsabilité.
Après cet été sanglant qui a meurtri tant de Français, nous avons dû revoir la sécurité de nos prochaines manifestations et nous avons le grand regret de devoir annuler l’édition exceptionnelle de la Foire aux greniers de septembre. La sécurisation du site est très difficile à assurer et le coût prohibitif de 30 000 € ne garantit pas une sécurité optimum.
C’est aussi se montrer responsable que de ne pas engager une dépense disproportionnée.
Je vous souhaite une excellente rentrée.

Richard RIVAUD

Maire de Fontenay-le-Fleury
Vice-Président de la Communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc