Conseil municipal

TRIBUNES LIBRES

Conformément à l’article L2121-27-1 du Code Général des collectivités territoriales,
les élus des communes de 3 500 habitants et plus,
ont le droit d’expression dans les publications générales de la ville,
dans un espace réservé à cet effet.

Tribunes politiques du Mag n° 38 – Sept. Oct. 2021

CONTINUONS ENSEMBLE POUR FONTENAY

LA PAROLE CITOYENNE : MULTIPLIER LES RDV ET LES FORMATS POUR EXPLORER LES POSSIBLES

13 622 habitants font battre le cœur de Fontenay-le-Fleury.

Et c’est bien avec les Fontenaysiens que se construit l’avenir, dans notre ville authentique où foisonnent savoir-faire et créativité. C’est pourquoi la municipalité s’est engagée dans une démarche de refonte de ses instances citoyennes.

Un comité citoyen a été créé qui rassemble des élus de la majorité et du groupe minoritaire, des acteurs économiques et associatifs de la ville ainsi qu’un membre de chacun des comités de quartier. Sa mission est d’animer la démocratie participative sur la ville en pilotant les groupes de travail thématiques et fédérant les comités de quartier. Un appel à candidature est lancé pour renouveler ces comités qui ont été redessinés pour intégrer le nouveau quartier du Levant. Deux groupes de réflexion thématiques vont bientôt explorer l’opportunité de limiter à 30 km / h la vitesse des voitures ainsi que la place de l’agriculture urbaine en ville.

Ce processus d’intelligence collective mobilise les connaissances, les perceptions et les idées de tous dans un cadre constructif et convivial. Nous remercions sincèrement les citoyens engagés dans cette démarche collaborative qui alimente la réflexion de la ville.

S’engager dans une démarche inclusive et active, c’est aussi s’assurer d’accueillir la parole de tous les Fontenaysiens avec bienveillance. C’est pourquoi nous avons initié d’autres modalités de débats et d’échanges dans l’objectif de donner à chacun la possibilité de s’exprimer dans le format qui lui convient le mieux. Les Facebook Live avec M. le Maire, le nouveau RDV web radio, une plateforme numérique de l’écoute citoyenne et bientôt des sondages en ligne viendront compléter cet écosystème complet des parties prenantes engagées pour l’avenir de notre ville.

Une expérience collective révélatrice de l’attachement des Fontenaysiens pour leur territoire et leur envie d’accompagner sa mutation.

Anne-Sophie BODARWÉ,
Première Adjointe au Maire, déléguée à la Stratégie financière et à la communication

FONTENAY EN TRANSITION : PARTAGEONS DEMAIN

UN ABANDON

La Résidence Fleury est bien connue de tous les Fontenaysiens. Construite dans les années 70, elle se compose de 66 logements réservés aux personnes âgées non dépendantes. Située au centre ville, elle offre un accès aux commerces et aux services publics. Chaque résident y dispose d’un logement autonome. Il s’agit en réalité d’un lieu de vie. Un grand espace en rez-de-chaussée a été conçu pour y organiser des rencontres et des moments vécus ensemble, nécessaires pour briser la solitude de chacun. Il est d’ailleurs ouvert aux séniors de la ville, qui peuvent y déjeuner et se joindre aux activités des résidents.

Ce type d’accueil est encore trop rare et absolument nécessaire. Il permet à nos aînés de continuer à vivre tranquillement dans la commune, sans un éloignement vécu comme une rupture difficile. Il leur permet de vivre près de leur famille et de leurs amis, sans rompre les liens construits pendant leur vie. Il offre aussi une quiétude aux familles des résidents, qui restent proches et savent pouvoir leur venir en aide rapidement si besoin.

La Municipalité avait acquis cette résidence en 2008. L’intervention publique en garantissait le maintien, assurant son entretien et confirmant sa vocation sociale.

Aujourd’hui, la majorité fait le choix incompréhensible de vendre les murs de la Résidence Fleury à un office HLM versaillais, arguant que son entretien devient trop onéreux. La vente s’effectuera très en dessous de la valeur du bien immobilier (3,5 M € pour une évaluation des domaines à 5,5 M €). Pour autant, la Municipalité, via le CCAS, continuera à assumer d’importantes charges en sa nouvelle qualité de gestionnaire.

Nous nous sommes à plusieurs reprises exprimés contre ce choix. Il va à l’encontre de l’intérêt des séniors et de leurs familles. C’est un abandon.

Alain GUIADER, Catherine BERTIN, Lionel CARASSIC et Agnès ZEITTER
alain.guiader@fontenay-le-fleury.fr